Le Canada et les États-Unis : notre partenariat en matière de défense

AU SUJET DE L’ÉTAT-MAJOR DE LIAISON DES FORCES CANADIENNES (WASHINGTON)

À l’ambassade du Canada à Washington, les Forces armées canadiennes (FAC) sont responsables de l’État-major de liaison des Forces canadiennes (EMLFC), une unité extérieure du vice-chef d’état-major de la défense. L’attaché de défense du Canada principal, qui a le grade de major-général (ou de contre-amiral), le chef de la délégation canadienne à la Commission interaméricaine de défense ainsi que les attachés de défense des FAC provenant de l’Aviation royale canadienne, de la Marine royale canadienne et de l’Armée canadienne donnent des conseils et apportent le soutien et l’aide qui conviennent à l’ambassadeur du Canada. 

À l’appui du partenariat canado-américain particulier en matière de défense, les attachés de défense assurent la liaison directe avec le Pentagone et leurs différents homologues américains, établissant un lien entre le ministère de la Défense nationale du Canada et le département de la Défense des États-Unis.

La mission de l’EMLFC à Washington consiste à assurer l’harmonie des relations de défense entre le Canada et les États-Unis, à solidifier l’engagement des Forces armées canadiennes dans l’hémisphère occidental et, en définitive, à améliorer l’interopérabilité, un volet essentiel à la bonne conduite des opérations de contingence des Forces armées canadiennes.

La relation militaire particulière entre le Canada et les États-Unis peut se définir comme un partenariat pour la défense de l’Amérique du Nord et la sécurité mondiale. À tout moment, on compte plus de 700 membres des FAC qui servent aux États Unis. Environ la moitié d’entre eux sont engagés dans la mission du NORAD, tandis que les autres servent en qualité d’officier de liaison ou d’échange, ou encore d’étudiants inscrits à un programme d’études militaires ou universitaires civiles de cycle supérieur. En outre, plus de 100 membres du personnel des forces armées américaines occupent actuellement des postes d’échange au sein des FAC au Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre site Web : www.canadianally.com

 

LA RELATION DE DÉFENSE ENTRE LE CANADA ET LES ÉTATS UNIS

Les États-Unis constituent le plus important allié et partenaire de défense du Canada. Les relations de défense et de sécurité entre nos deux pays existent depuis longtemps, elles sont bien ancrées et ont beaucoup de succès. Cet étroit partenariat permet aux deux pays de jouir d’un niveau de sécurité qu’il leur serait impossible d’atteindre individuellement.

Compte tenu des besoins communs en matière de défense et de sécurité, il est dans l’intérêt stratégique du Canada de demeurer un partenaire fiable dans la défense de l’Amérique du Nord et très ferme quant à son engagement envers l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). À titre d’alliés ayant des vues similaires et de proches partenaires opérationnels, le Canada et les États Unis se rencontrent régulièrement à l’échelon ministériel, dans diverses instances bilatérales et multilatérales, telles que l’alliance de l’OTAN, ainsi qu’à l’échelon des chefs d’état major de la défense et des hauts dirigeants de la Défense. Des exercices d’entraînement interarmées aux échanges de personnel, en passant par les discussions sur les politiques stratégiques et la coopération opérationnelle, nos pays entretiennent une vaste relation de défense dynamique et mutuellement avantageuse.

Comme il est énoncé dans la Stratégie de défense Le Canada d’abord, en tant que partenaire de défense fiable et fort, les Forces armées canadiennes (FAC) sont prêtes à mener des opérations continentales, notamment par l’entremise du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD); à effectuer de l’entraînement et des exercices; à demeurer interopérables avec les Forces armées des États Unis et à réagir en cas de crise au pays et à l’étranger, y compris en appuyant les autorités civiles nationales, au besoin.

 

LES PRINCIPAUX FORUMS, ENTENTES ET ACCORDS BILATÉRAUX EN MATIÈRE DE DÉFENSE AVEC LES ÉTATS-UNIS

COMMISSION PERMANENTE MIXTE DE DÉFENSE (CPMD)

Créée en 1940 pour traiter de questions relatives aux politiques en matière de défense qui concernent la défense et la sécurité du continent, et donner des conseils sur ces enjeux. Depuis 2001, les membres de la Commission comprennent aussi des représentants de Sécurité publique Canada et du département de la Sécurité intérieure. Les coprésidents canadien et américain font rapport des discussions semestrielles directement au premier ministre du Canada et au président des États Unis. 

COMITÉ DE COOPÉRATION MILITAIRE

Créé en 1946, ce comité se réunit deux fois par année et il est le principal lien stratégique entre les états majors interarmées canadien et américain.

COMMANDEMENT DE LA DÉFENSE AÉROSPATIALE DE L’AMÉRIQUE DU NORD (NORAD)

Mis sur pied en 1958 avec un quartier général dans la base aérienne Peterson à Colorado Springs, au Colorado, le NORAD est une organisation binationale canado américaine qui assure la surveillance et le contrôle aérospatiaux et la surveillance maritime de l’Amérique du Nord. Traditionnellement, le commandant adjoint du NORAD est un officier supérieur des Forces armées canadiennes.

PLAN DE DÉFENSE INTERALLIÉE

Il synchronise les efforts militaires des deux pays en un plan binational de défense militaire uniforme.

CADRE DE TRAVAIL DES TROIS COMMANDEMENTS

En septembre 2009, le NORAD, le U.S. Northern Command (USNORTHCOM) et le Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC) se sont officiellement entendus pour renforcer la capacité collective du Canada et des États Unis à défendre l’Amérique du Nord. Le cadre de travail souligne la relation fondamentale entre le Canada et les États Unis et décrit la façon dont les trois commandements collaboreront et s’appuieront l’un et l’autre pour la défense du continent.

PLAN D’APPUI AUX AUTORITÉS CIVILES CANADO AMÉRICAIN

Signé en février 2008, puis renouvelé en janvier 2012, ce plan vise à favoriser le soutien des militaires d’un pays aux forces armées de l’autre pays dans le but d’appuyer les autorités civiles lors d’une urgence comme une catastrophe naturelle.

 

AU SUJET DES FORCES ARMÉES CANADIENNES

Les membres des Forces armées canadiennes (FAC) sont fiers de servir le Canada en défendant ses valeurs, ses intérêts et sa souveraineté au pays et à l’étranger. Ils appuient la liberté, la démocratie, la primauté du droit et les droits de la personne aux quatre coins du monde.

Les FAC sont sous les ordres du chef d’état major de la défense (CEMD), le général Jonathan Vance, l’officier le plus haut gradé au Canada. Il est responsable de l’exécution des opérations militaires et il doit veiller à ce que les FAC soient toujours prêtes à accomplir les tâches que le Parlement leur attribue par l’intermédiaire du ministre de la Défense nationale.

 

CE QUE NOUS FAISONS

Le mandat des Forces armées canadiennes comporte trois volets : 

  • Protection du Canada et défense de notre souveraineté.
  • Défense de l’Amérique du Nord en collaboration avec les États Unis, le plus proche allié du Canada
  • Contribution à la paix et à la sécurité dans le monde grâce à des opérations menées à l’échelle internationale, la plupart du temps en partenariat avec des alliés d’autres pays.

1. Protection du Canada

Tous les jours, des milliers de membres des Forces armées canadiennes contribuent à la protection du Canada des façons suivantes :

  •  en patrouillant sur nos côtes;
  • en surveillant le ciel;
  • en exécutant des missions de recherche et de sauvetage;
  • en aidant les autorités de sauvetage civiles à apporter des secours à la population en cas de catastrophe (feux de forêt, inondations, avalanches, ouragans, etc.)

2. Défense de l’Amérique du Nord

Le Canada aide à défendre l’Amérique du Nord en collaborant avec les États Unis, notre plus proche allié, au sein du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) afin de surveiller et de défendre notre l’aérien et les zones océaniques du continent.

3. Contribution à la paix et à la sécurité internationales

Les Forces armées canadiennes contribuent au maintien de la paix et de la sécurité à l’échelle internationale en exécutant des opérations partout dans le monde. Des membres des Forces armées canadiennes sont actuellement déployés outre-mer dans le cadre de missions opérationnelles. Chaque jour, le tiers des forces déployables se préparent à une mission outre-mer, y participent ou en reviennent.

 

LA MARINE, L’ARMÉE ET LA FORCE AÉRIENNE

 Les Forces canadiennes s’acquittent de leur mandat en mer, sur terre et dans les airs, grâce à la Marine royale canadienne, à l’Armée canadienne et à l’Aviation royale canadienne.

 

LA MARINE ROYALE CANADIENNE

La Marine royale canadienne est l’élément maritime des Forces armées canadiennes. Elle protège les intérêts du Canada :

  • en assurant la sécurité de nos approches maritimes;
  • en exerçant notre souveraineté dans les eaux nationales;
  • en protégeant nos ressources naturelles en mer;
  • en appuyant des missions de recherche et de sauvetage;
  • en appuyant des opérations internationales afin de maintenir la stabilité internationale.

La Marine royale canadienne est composée d’environ 8 400 marins à temps plein et 5 100 marins à temps partiel.

 

 L’ARMÉE CANADIENNE

The Canadian Army is the land component of the Canadian Armed Forces. It protects Canada’s interests by:

  • en fournissant une surveillance du territoire et des forces prêtes à combattre;
  • en aidant les autorités civiles lorsqu’elles en ont besoin pour maintenir l’ordre public et la sécurité;
  • •en apportant leur aide à la population lors de catastrophes naturelles comme des séismes, des inondations, des tempêtes, des feux de forêt et d’autres urgences; 
  • en appuyant des opérations internationales afin de maintenir la stabilité mondiale. 

 

L’Armée canadienne est composée d’environ 21 600 soldats à temps plein, 20 000 réservistes et 5 000 Rangers canadiens.

 

L’AVIATION ROYALE CANADIENNE

L’Aviation royale canadienne est l’élément aérien des Forces armées canadiennes. Elle protège les intérêts du Canada :

  • en défendant l’espace aérien canadien;
  • en accomplissant des patrouilles maritimes et nordiques; 
  • en appuyant des missions de recherche et de sauvetage;
  • en transportant du personnel et de l’équipement militaires par avion;
  • en appuyant des opérations internationales afin de maintenir la stabilité internationale.

 

L’Aviation royale canadienne est composée d’environ 13 365 aviateurs à temps plein et 2 035 réservistes.